Aix en Provence, où se joue l’avenir métropolitain ?

A la suite des précédentes éditions, Densité urbaine et nouvelles centralités en 2011 et Première couronne recherche d’urbanité en 2012, le thème de cette année tentera de retisser des liens urbains sur un territoire à dominante économique d’envergure métropolitaine.

Ce territoire, situé au sud ouest d’Aix en Provence, qui a accueilli 60 %  de la croissance économique récente et qui représente la moitié des emplois de l’agglomération, a une position stratégique à la croisée des 2 principaux axes métropolitains : Aix – Marseille et Aix – Marignane.

Depuis 50 ans, sans projet global et en s’appuyant sur un recours massif à la voiture individuelle, le développement de ce territoire s’est jusqu’à maintenant traduit par un étalement urbain considérable, au gré d’opportunités foncières. L’urbanisation s’est structurée par pôles monofonctionnels, engendrant de fortes difficultés de déplacements et consommant d’une manière excessive des espaces naturels et agricoles remarquables. La situation d’asphyxie actuelle est l’occasion d’une totale remise en question des modes d’habiter, de travailler, de se déplacer, se divertir et consommer.

Cet atelier porte sur l’évolution de ce territoire d’Aix en Provence à court, moyen et long terme et doit proposer une alternative à ce développement anarchique, affirmer le rôle central et structurant de ce secteur, sa jonction et son interface avec le centre de l’agglomération et le reste de la métropole (Gare TGV, aéroport). Il devra notamment prendre en compte le concept de ville compacte.

Un secteur ou une problématique à enjeu majeur, permettant d’exposer l’approche proposée, devra être également abordé en détail.

Conditions de l’étude :

Les propositions devront impérativement respecter les règles suivantes :

– Stopper la consommation d’espaces naturels et agricoles.

– Stopper l’étalement urbain et s’interdire donc la création de nouveaux quartiers sinon sur les espaces déjà urbanisés.

– Prendre en compte la problématique des transports en commun.

– Développer la mixité fonctionnelle – équilibre emplois/logements/équipements

 

Rendu :

A l’issue ce cette semaine de travail, chaque groupe présentera deux planches  A0 :

– une synthèse des réflexions et propositions d’actions

– un ZOOM sur une action représentative.